Quand Superman drague Cendrillon, quand Jafar devient Alcoolique
et quand Wolverine veut la peau de BipBip a la place du Coyote...
 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « Le renard en sait beaucoup, mais celui qui le prend en sait davantage. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le renard.
L'insupportable manipulatrice
L'insupportable manipulatrice
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 24
Localisation : T'occupes.
Date d'inscription : 14/09/2008

Feuille de personnage
Statut: Veuvage

MessageSujet: « Le renard en sait beaucoup, mais celui qui le prend en sait davantage. »   Dim 14 Sep - 16:46


"C'est tellement mystérieux, le pays des larmes. "

INFORMATIONS PERSONNELLES:



PRÉNOM:
N'en possède pas. Hélas. Alors on l'appelle "Le renard."

ÂGE:
Inconnu, mais humainement, la quinzaine.

RACE:
Animal faisant partie de la famille des Canidés.

FONCTION:
Manipulatrice !

POUVOIRS: (SEULEMENT LES CRÉATURES MAGIQUES)
Manipulatrice? x)


INFORMATIONS PHYSIQUES ET PSYCHOLOGIQUE:



CARACTÈRE:

«Quand on veut faire de l’esprit, il arrive qu’on mente un peu.»

Elle est le caméléon, elle est l'essence même du lunatique. Si vous la pensez bleue, elle devient verte. Si vous la trouvez rouge, elle vire au jaune. Elle sera toujours celle que vous ne croyez pas qu'elle est. Tromper, plaire, la s'étale les vertues dont la demoiselle sait s'enivrer. La ruse, le malin plaisir qu'elle prend à rouler dans la farine quiconque ose la défier fait parti de ses passe - temps favoris. Son gagne pain aussi, en quelque sorte. Et pourtant. Si elle a l'intelligence, elle subit une solitude qui l'opresse pour équilibrer la balance. Un mal être. Un mal à vivre, en fait. La renarde peut bien être habile, délicate, à quoi servent toutes les qualités du monde si personne d'autre que sa personne n'a possibilité d'en profiter ? Alors ca se résumerait à ça, une solitude pesante ? Pathétique. Non, elle s'y refuse, elle s'insurge. Ca la rendait agressive, sauvage. L'injustice ne se tolère pas. Si elle parvenait à maîtriser les moindres failles de quelqu'un, le quelqu'un qui la maîtrisait, elle, c'était cet état unique, cet immonde boule dans la gorge qui lui rappelait qu'elle demeurerait seule pour encore longtemps. Mais toutes les chsoes ont une fin, bonnes ou mauvaises. Et sa fin, c'était L'apprivoisement du Petit Prince. L'unique ami, l'ultime chance à saisir.

PHYSIQUE:

J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n'entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence. . .

Le regard souvent baissé par l’habitude d’être ignorée. Deux grandes perles couleur d'acajou en forme d’amandes, entourées chaleureusement par une paire de longs cils fins en guise d'yeux. Un visage ovale, centré et plutôt doté d’un charme qui attendrit affreusement vite. Teint cadavérique, même si pommettes rosées et lèvres écarlates. Gueule d’ange pour une personne qui est loin d’être propre sur elle. Une cascade de cheveux roux/bruns qui s’égarent dans sa nuque et dont quelques mèches cherchent à s’aventurer sur son front. D’étroites épaules, des membres filiformes pour une silhouette élancée au dessin gracieux. Une façon de se comporter assez singulière, à la fois élégante et risquée. Provocatrice et sûre d'elle. Le physique est aussi une arme contre ces piètres humains qui ne savent que détruire. On lui crache souvent dessus en la traitant de traînée. Bien sûr que sa jupe est trop courte, évidemment qu’elle ressemble parfois à une soubrette. Et quand bien même, l’habit ne fait pas le moine. La peau sur les os, on ose encore l'accabler de regards moqueurs. Au creux de ses reins, ce tatouage du à un ex petit ami. Aucune valeur particulière, même si elle cherche dorénavant à le dissimuler. La renarde ne mesure pourtant qu’1m 58, 60 peut être sur la pointe des pieds, avec un peu de chance. Un poids étonnant qui s’arrête sur le chiffre 32 lorsqu’elle monte sur une balance. Souvent décorée d’accessoires farfelus comme les rubans qu’elle tresse dans sa masse capillaire, ou bien encore des bijoux fantaisistes créés a partir de barbelés, fils de cuivre ou autres métaux un peu stranges. Oui ça la blesse physiquement, mais ce qui ne te tue pas te rend plus fort. (p’tain mais niveau citacheunes je gère les madeleines mais la vache folle keuwa. ) Et ici, quand tu deviens fort, ça te donne une raison nécessaire pour vivre. On les comptes sur le bout des doigts depuis quelque temps. Voilà pour le côté humain. Niveau bestial, ses airs de Dandy au féminin subsistent. Sa mairgeur, aussi. Un poil d'un roux vif qui agresse presque le regard, les extrémités de ses pattes d'ébènes sont surmontées de petites griffes courtes. Une renarde pas plus mignone qu'une autre, voyez un peu le genre, en gros.


GOUTS:
Aime les sucreries, emmerder le monde, se faire passer pour ce qu'elle n'est pas, taquiner, être toujours de bonne humeur, péter le feu et cacher ses sentiments. Déteste les gens peu ouverts d'esprit.

ARMES:
Genre, mais c'est une arme à elle toute seule quoi.


INFORMATIONS HISTORIQUES:



HISTOIRE:

« Un peu comme une poupée à la mode dévêtue dans la garde-robe. Mais la réalité c'est tomber les bas, tomber dans les bras. La réalité, c'est embrasser la peau le rêve et les lèvres. »


Elle s'était éveillée seule dans une ruelles sombres et humide, au beau milieu de la nuit, enlacée dans les bras d'un jeune homme dont elle ne se souvenait plus de l'identité.
Il fallait avouer qu'ils avaient bu, pour oublier leur peine. Un amant d'une nuit, c'était là sa solution à elle, pour oublier. Et dire qu'elle n'avait que quinze ans. Voilà à quoi s'était résumé sa première excursion, par delà la vitre qui lui renvoyait son reflet devenu humain. Dans son monde à elle, elle épousait l'illusion en plein désert, la perruque blonde d'un petit prince bien sage, innocent et poète inconscient. Elle embrassait le sable du désert et les écailles du serpent. Là où elle se nichait dans sa tanière, mangeait la viande qu'elle chassait elle même, animal carnivore au pelage rouge brique. Tous les jours se ressemblaient, train train permanent. Mais ce mirroir lui ouvrait plus de possibilités, quand on y rélféchissait bien. La possibilité de quitter son statut de créature pour devenir Jeune femme. Enfin, elle serait considérée au même range que les Hommes. Plus personne ne la chasserait. Et elle pourrait vivre un peu mieux. alors, un beau matin, elle traversa à nouveau.
Et à nouveau, elle s'était éveillée seule dans une ruelles sombres et humide, au beau milieu de la nuit, enlacée dans les bras d'un jeune homme dont elle ne se souvenait plus de l'identité.


RELATIONS: Le p'tit Prince de Lu (c) , elle - même, le Serpent, Antoine de St Ex.

AUTRE: J'éspère que mon choix sur le sexe de mon personnage ne dérangera pas trop :/

Comment avez-vous connu Contes Défaits? Par une amie. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arrachez-moi.skyrock.com
Princesse Jasmine
Administratrice Adorable
Administratrice Adorable
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 18/08/2008

Feuille de personnage
Statut: Marié(e)

MessageSujet: Re: « Le renard en sait beaucoup, mais celui qui le prend en sait davantage. »   Dim 14 Sep - 21:13

Pour ma part je ne vois rien qui cloche... Attend quand meme la validation de peau d'ane ou d'aurore

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Aurore & Maléfique~
Fondatrice Schizophrène
 Fondatrice Schizophrène
avatar

Nombre de messages : 236
Age : 32
Localisation : Dans mon lit pour un siècle de dodo!!!
Date d'inscription : 14/08/2008

Feuille de personnage
Statut:

MessageSujet: Re: « Le renard en sait beaucoup, mais celui qui le prend en sait davantage. »   Dim 14 Sep - 22:10

En ce qui me concerne tout est bon sauf une chose sans laquelle je ne peux te valider: ton apparence humaine dans le monde réel Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contes-defaits.forumactif.org
Le renard.
L'insupportable manipulatrice
L'insupportable manipulatrice
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 24
Localisation : T'occupes.
Date d'inscription : 14/09/2008

Feuille de personnage
Statut: Veuvage

MessageSujet: Re: « Le renard en sait beaucoup, mais celui qui le prend en sait davantage. »   Ven 19 Sep - 20:49

Bien voilà, j'ai changé l'avatar grâce à l'aide de Peter. J'éspère que ça sera bon, sinon eh bien j'modifierai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arrachez-moi.skyrock.com
~Aurore & Maléfique~
Fondatrice Schizophrène
 Fondatrice Schizophrène
avatar

Nombre de messages : 236
Age : 32
Localisation : Dans mon lit pour un siècle de dodo!!!
Date d'inscription : 14/08/2008

Feuille de personnage
Statut:

MessageSujet: Re: « Le renard en sait beaucoup, mais celui qui le prend en sait davantage. »   Sam 20 Sep - 23:01

parfait pour moi, je te met les accès Wink

Bon rp à toi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contes-defaits.forumactif.org
Le renard.
L'insupportable manipulatrice
L'insupportable manipulatrice
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 24
Localisation : T'occupes.
Date d'inscription : 14/09/2008

Feuille de personnage
Statut: Veuvage

MessageSujet: Re: « Le renard en sait beaucoup, mais celui qui le prend en sait davantage. »   Sam 20 Sep - 23:12

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arrachez-moi.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Le renard en sait beaucoup, mais celui qui le prend en sait davantage. »   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Le renard en sait beaucoup, mais celui qui le prend en sait davantage. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] "Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu."
» Tu vois au début je t'aimais pas beaucoup. Mais là plus le temps passe moins je peux te saquer ~ Hansel
» "Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu" [Ryujia Dragonstone/Iseul Yoon][Terminé]
» JER parle de vide... D'acc. Mais pour qui se prend-il, l'autre clébard bariolé?
» Celui qui se prend pour Dieu - Investigation Discrète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Contes Défaits :: Secrétariat
~ zones hors-jeu ~
 :: Le Bureau de Présentation des Personnages :: Le Placard des Validés
-
Sauter vers: